Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
On Joue !

On Joue !

Wargames avec figurines, jeux de plateau... de la guerre de Sécession à la deuxième guerre mondiale, en passant par le Seigneur des Anneaux pleins de raisons de passer du temps entre amis!

Publié le par pinardouze
Publié dans : #Napoléon, #1vs1, #wargame

Dans la série des batailles épiques et périodes qui s'y prêtent, l'ère Napoléonienne est il faut dire assez riche et ce n'est pas faute de la mettre en valeur : tag#Napoleon .  Que ce soit en 15mm, 28mm avec figurines, jeux de plateaux en ligne ou pas, y compris la série Sail of Glory, que vous ayez 1h ou plusieurs jours, vous avez de la matière !

N'oublions pas que nous sommes le 18 juin et si vous avez lu l'article précédent sur Struggle for Europe, si c'est la date anniversaire de l'appel du Général De Gaulle, c'est aussi le jour de la bataille de Waterloo ...en 1815...

La difficulté avec les campagnes de Napoléon, et bien c'est le terme de campagne car elles sont rarement courte avec bien sur moult échauffourées. Dans ce jeu de Bloc de Columbia Games  vous allez pouvoir refaire la campagne de Waterloo en 2 heures max tout en gardant l'aspect bataille épique ! La carte représente le nord de la France avec la Belgique, l'un des joueurs joue les Français et l'autre les coalisés : les british et les prussiens ( il est possible de jouer à 3 mais peu d’intérêt). Vos troupes sont représentés par des blocs dont les caractéristiques ne sont pas visibles par l'adversaires ( fog of war) et vous allez les déplacer sur cette carte de ville en ville ( point à point). Le jeu se joue en 22 tours. Chaque jour chaque joueur va déplacer deux groupes de blocs ( 1 groupe d'anglais et un de prussiens pour les alliés). Il n'y pas de limite au nombres de troupes dans les villes/villages cependant vous ne pouvez déplacer plus de 8 blocs par les routes principales et 6 par les routes secondaires. Quand des troupes rentrent dans une ville/village tenu par l'ennemi, on bascule sur une carte tactique ou vous allez placer les blocs sur minimum trois fronts (et une réserve). Au démarrage de l'affrontement des terrains sont tirés aléatoirement ( ils donnent certain avantages) et c'est parti ! l'objectifs est de vider une des zones ( aile droite, gauche ou centre) pour créer une déroute adverse ( les règles d'attrition font mal surtout si vous avez de l'artillerie ). Chaque bloc va pouvoir soit tirer soit se déplacer ( jamais en transversal, il faut passer par la réserve). On tire en fonction de la qualité des troupes ( touche sur 1 sur 1D6 ou 1-3 pour de la garde par exemple), la cavalerie peut charger mais perd son bonus sur de l'infanterie qui est passée en carré. Les pertes sont comptabilisées en tournant les blocs de 90°. L'aspect stratégique reste présent car vous allez pouvoir à chaque fin de round de combat faire rentrer des unités qui se trouvent stationnées dans les village proches. Il va falloir donc planifier soigneusement vos attaques ! Ah oui la victoire , et bien elle revient à Napoléon s'il réussit à défaire les coalisés ( élimination de blocs ) ou s'il tient deux des villes principales ( Bruxelles, Lièges, Gand) à la fin du tour 22 ... La tache ne s'avère pas de tous repos !

Le défaut principale du jeu est la petitesse de la carte par rapport aux blocs et nos amis de Columbia games l'ont bien compris puisque vous pouvez acheter pour quelques dollars la version pdf HD de la map. Et hop un petit agrandissement x2 ( coût 10 euro )

bon je sais c'est en anglais ce qui n'enlève rien d'ailleurs à la qualité des commentaires..et comme le seul défaut du jeu est d'avoir une carte trop petite..j'ai donc pris les mesures qui s'imposaient !

Cette fois ci j'ai essayé de garder en temps réel les batailles tactiques sauf la dernière qui présente peu d’intérêt ( 4 contre 1)

Napoleon !

Napoleon !

Napoléon est hésitant..et les coalisés prudents : ils reculent au fur et à mesure de l'avancée Française tout en se mettant à l'abri derrière les villes necessitant un accés au travers de rivière ( attaque limitée à la moitié des blocs soit 4 pour une large route ou 3 pour les versions "chemins")
Napoléon est hésitant..et les coalisés prudents : ils reculent au fur et à mesure de l'avancée Française tout en se mettant à l'abri derrière les villes necessitant un accés au travers de rivière ( attaque limitée à la moitié des blocs soit 4 pour une large route ou 3 pour les versions "chemins")Napoléon est hésitant..et les coalisés prudents : ils reculent au fur et à mesure de l'avancée Française tout en se mettant à l'abri derrière les villes necessitant un accés au travers de rivière ( attaque limitée à la moitié des blocs soit 4 pour une large route ou 3 pour les versions "chemins")
Napoléon est hésitant..et les coalisés prudents : ils reculent au fur et à mesure de l'avancée Française tout en se mettant à l'abri derrière les villes necessitant un accés au travers de rivière ( attaque limitée à la moitié des blocs soit 4 pour une large route ou 3 pour les versions "chemins")Napoléon est hésitant..et les coalisés prudents : ils reculent au fur et à mesure de l'avancée Française tout en se mettant à l'abri derrière les villes necessitant un accés au travers de rivière ( attaque limitée à la moitié des blocs soit 4 pour une large route ou 3 pour les versions "chemins")

Napoléon est hésitant..et les coalisés prudents : ils reculent au fur et à mesure de l'avancée Française tout en se mettant à l'abri derrière les villes necessitant un accés au travers de rivière ( attaque limitée à la moitié des blocs soit 4 pour une large route ou 3 pour les versions "chemins")

Nous sommes le 19 juin et Napoléon décide de faire un rush vers Liège c'est une des villes "conditions de victoires"...Le prussien qui avait amassé ses troupes dans l'attente d'une contre attaque saute sur l'occasion. 8 blocs contre 5 avec des renforts positionnés dans le village à coté.Nous sommes le 19 juin et Napoléon décide de faire un rush vers Liège c'est une des villes "conditions de victoires"...Le prussien qui avait amassé ses troupes dans l'attente d'une contre attaque saute sur l'occasion. 8 blocs contre 5 avec des renforts positionnés dans le village à coté.
Nous sommes le 19 juin et Napoléon décide de faire un rush vers Liège c'est une des villes "conditions de victoires"...Le prussien qui avait amassé ses troupes dans l'attente d'une contre attaque saute sur l'occasion. 8 blocs contre 5 avec des renforts positionnés dans le village à coté.Nous sommes le 19 juin et Napoléon décide de faire un rush vers Liège c'est une des villes "conditions de victoires"...Le prussien qui avait amassé ses troupes dans l'attente d'une contre attaque saute sur l'occasion. 8 blocs contre 5 avec des renforts positionnés dans le village à coté.

Nous sommes le 19 juin et Napoléon décide de faire un rush vers Liège c'est une des villes "conditions de victoires"...Le prussien qui avait amassé ses troupes dans l'attente d'une contre attaque saute sur l'occasion. 8 blocs contre 5 avec des renforts positionnés dans le village à coté.

C'est Napoleon et des troupes de la gardes ! Et la garde meurt et ne rend pas ! Video de la baston de la 42ème secondes à 30mn 35 secondes. Le Française va y laisser toutes ses troupes et seul Napoléon s'en sort pendant la déroute qui s'en suit

C'est Napoleon et des troupes de la gardes ! Et la garde meurt et ne rend pas ! Video de la baston de la 42ème secondes à 30mn 35 secondes. Le Française va y laisser toutes ses troupes et seul Napoléon s'en sort pendant la déroute qui s'en suit

Le Francais ne se laisse pas abattre et contre attaque ( video : 30:50') mais cela ne suffira pas et il subit une seconde défaite...
Le Francais ne se laisse pas abattre et contre attaque ( video : 30:50') mais cela ne suffira pas et il subit une seconde défaite...Le Francais ne se laisse pas abattre et contre attaque ( video : 30:50') mais cela ne suffira pas et il subit une seconde défaite...

Le Francais ne se laisse pas abattre et contre attaque ( video : 30:50') mais cela ne suffira pas et il subit une seconde défaite...

Attaque de la dernière chance pour réussir à défaire les deux armées coalisés en même temps et qui se sont retranchées à Bruxelles ! Il faudra une marche forcée pour arriver au contact et d'ailleurs Napoleon épuisé y laisse sa vie ... Malgré des renforts proches...
Attaque de la dernière chance pour réussir à défaire les deux armées coalisés en même temps et qui se sont retranchées à Bruxelles ! Il faudra une marche forcée pour arriver au contact et d'ailleurs Napoleon épuisé y laisse sa vie ... Malgré des renforts proches...Attaque de la dernière chance pour réussir à défaire les deux armées coalisés en même temps et qui se sont retranchées à Bruxelles ! Il faudra une marche forcée pour arriver au contact et d'ailleurs Napoleon épuisé y laisse sa vie ... Malgré des renforts proches...

Attaque de la dernière chance pour réussir à défaire les deux armées coalisés en même temps et qui se sont retranchées à Bruxelles ! Il faudra une marche forcée pour arriver au contact et d'ailleurs Napoleon épuisé y laisse sa vie ... Malgré des renforts proches...

dès le deuxième tour des troupes alliés anéantissent les espoirs Français, il faut dire à 4 contre 1 ...

dès le deuxième tour des troupes alliés anéantissent les espoirs Français, il faut dire à 4 contre 1 ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog