Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
On Joue !

On Joue !

Wargames avec figurines, jeux de plateau... de la guerre de Sécession à la deuxième guerre mondiale, en passant par le Seigneur des Anneaux pleins de raisons de passer du temps entre amis!

Publié le par pinardouze
Publié dans : #WW2, #Avalon Hill, #Axis and Allies, #figurines, #Wings of Glory

J'ai toujours été fasciné par le fait que l'Empire du soleil levant est dominé de Pearl Harbour et ce jusque Midway, ou d'un seul coup, la "chance" et le rouleau compresseur industriel américain se sont mis à tourner... à plein régime .

S'il existe de nombre jeux sur la guerre du pacifique dont le fameux "War in the Pacific" ou encore  "Empire of the Sun" de Mr Mark Herman, qui se jouent plutôt au niveau stratégique, il est souvent difficile de retrouver cette ambiance de "cache cache" auxquelles ont joué les deux camps. Les jeux de Bloc du type "Holdfast Pacific " permettent de garder une part significative de mystère ( fog of war) mais tout comme les "monsters game" mentionnés précédemment, il faut du temps pour finir l'ensemble de la campagne principale. D'autre part, la simulation des batailles, pour l'amoureux de combats épiques que je suis, ou il est aussi possible de visualiser les troupes, me manque diablement. L'idée m'est donc venu de marier deux jeux qui ont fait leur preuve tout en simulant la recherche de flotte de guerre au milieu des océans.

Dans la série, quelles sont les batailles qui ont changé le cours de l'Histoire, comme nous avions déjà joué la reconstitution de l'attaque de Pearl Harbour, il nous restait la deuxième bataille du pacifique qui marqua un tournant dans la Guerre  : La Bataille de Midway .

Avalon Hill a sorti une première version du Jeu "Midway" en 1964 , revu et corrigé en 91, système qui fut d'ailleurs utilisé pour "Guadalcanal" sorti en 92. Ce jeu est un touché coulé avec un système de combat qui me semblait assez faible mais bénéficiant par contre de règles avancées de recherche de l'adversaire. Bien sur, le matériel est fidèle aux critères des années 90 ( sortez vos lunettes et pince à épiler ..si si pour déplacer les pions).

Pour la partie Tactique, si je voulais rester dans le jouable, il me fallait trouver un système simulant les batailles navales mais qui puisse aussi donner un résultat rapide sans pour autant laisser la place au coté simpliste des mécanismes originaux du jeu d'Avalon Hill. Il faut garder à l'esprit que même si les batailles ont vu plutôt s'affronter des Portes Avions à distance avec leurs flottes d'aéronefs, l'Amiral Yamamoto, commandant en chef des troupes japonaises, a évoqué à un moment de la bataille,  une attaque en surface dans les règles de l'art, si possible la nuit", ou les japonais avaient fait montre de bien meilleurs compétences que la Navy. Je me suis alors souvenu que je possédais quelques figurines du jeu "War at sea" de Wizard of the Coast avec ses bateaux miniatures à collectionner. Bien sûr, je les trouvais trop petits et sachant que pour le même prix vous avez du 1/1250. Pour l'aviation, les figurines de Wings of Glory feront l'affaire.

Vous trouverez ci -dessous le système de règle modifié afin qu'il puisse être joué sur des hexagones pour la version "war at Sea". Pour les visuels j'avais acquis, il y a plusieurs année de cela, via les US , des planches de dessins des navires participants à la bataille de Midway que j'ai scanné et adapté à l'échelle pour servir de socle aux modèles réduits.

Nous sommes le 4 juin 1942, la plus grosse flotte jamais assemblée par les Japonais et commandée par l'Amiral en Chef YAMAMOTO se dirige vers Midway avec pour objectif d'obtenir une victoire décisive et d'obliger les américains à venir à la table des négociations par peur d'une attaque sur la cote ouest US .

Ce que les japonais ne savent pas, c'est que les américains ont déchiffré une partie de leur code et savent qu'ils arrivent...

Si vous vous posez quelques questions sur ce théâtre d'opération méconnu de la deuxième guerre mondiale, je vous conseille la lecture du Guerre & Histoire n°33 d'octobre 2016 avec un dossier complet sur les 30 idées reçu sur la Guerre du Pacifique.

J'ai fait quelques modifications après notre partie en ajoutant des règles de Météo entre autre. Ces règles contiennent le Scénario MIDWAY d'Avalon Hill ainsi que l'ordre de Bataille adapté que nous avons utilisé

Grand table, plateau/nappe de recherche stratégique et tactique pour chaque camps et du ... polystyrène faisant office d'écran ! Interdit de regarder chez le voisin !

Les belligérantsLes belligérants
Les belligérantsLes belligérants

Les belligérants

Les Japonais décident de ne pas lancer de recherche avant de s'être approché suffisamment. Il faut dire aussi que la portée de leurs Scouts est moindre que celle des américains et surtout ils sont aussi beaucoup moins nombreux.Les Japonais décident de ne pas lancer de recherche avant de s'être approché suffisamment. Il faut dire aussi que la portée de leurs Scouts est moindre que celle des américains et surtout ils sont aussi beaucoup moins nombreux.
Les Japonais décident de ne pas lancer de recherche avant de s'être approché suffisamment. Il faut dire aussi que la portée de leurs Scouts est moindre que celle des américains et surtout ils sont aussi beaucoup moins nombreux.Les Japonais décident de ne pas lancer de recherche avant de s'être approché suffisamment. Il faut dire aussi que la portée de leurs Scouts est moindre que celle des américains et surtout ils sont aussi beaucoup moins nombreux.

Les Japonais décident de ne pas lancer de recherche avant de s'être approché suffisamment. Il faut dire aussi que la portée de leurs Scouts est moindre que celle des américains et surtout ils sont aussi beaucoup moins nombreux.

L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.
L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.
L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.

L'amiral Yamamoto décide ( euh enfin on a décidé à deux..) de regrouper les forces vers le nord avant de se diriger vers l'est pour prendre Midway et dés que possible rendre la base inopérable. Première attaque avec les bombardiers, qui malgré leur escorte, font face à des Wildcats Américains et ne touchent qu'une seule fois.

Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !
Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !
Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !

Ils sont la ! Ce n'est pas une, mais bien deux attaques, que vont subir les japonais : Une première attaque sur la Mobile Force mais qui va se solder par un échec, il faut dire que la Task force japonaise composée de ses 4 plus gros portes avions bénéficie de soutien aérien en plus d'une DCA conséquente. Il est aussi vrai que les torpilles ne touchent que sur des 6 !

Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.
Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.
Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second  Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.

Deuxième attaque menée par les américains durant le même tour et beaucoup moins drôle pour le Japonais, car ce sont cette fois ci les bombardiers en piqué, les fameux Dauntless qui fondent sur la Second Fleet, Le Zuiho n'y survivra pas.

Pendant ce temps les Japonais cherchent toujours...Au moins ils savent ou se trouve Midway ...Une deuxième vague est lancée mais ne cause que peu de dommage, la base n'a perdu que la moitié de ses 4 points de "Hull" , pas assez pour la rendre inopérable.Pendant ce temps les Japonais cherchent toujours...Au moins ils savent ou se trouve Midway ...Une deuxième vague est lancée mais ne cause que peu de dommage, la base n'a perdu que la moitié de ses 4 points de "Hull" , pas assez pour la rendre inopérable.
Pendant ce temps les Japonais cherchent toujours...Au moins ils savent ou se trouve Midway ...Une deuxième vague est lancée mais ne cause que peu de dommage, la base n'a perdu que la moitié de ses 4 points de "Hull" , pas assez pour la rendre inopérable.Pendant ce temps les Japonais cherchent toujours...Au moins ils savent ou se trouve Midway ...Une deuxième vague est lancée mais ne cause que peu de dommage, la base n'a perdu que la moitié de ses 4 points de "Hull" , pas assez pour la rendre inopérable.Pendant ce temps les Japonais cherchent toujours...Au moins ils savent ou se trouve Midway ...Une deuxième vague est lancée mais ne cause que peu de dommage, la base n'a perdu que la moitié de ses 4 points de "Hull" , pas assez pour la rendre inopérable.

Pendant ce temps les Japonais cherchent toujours...Au moins ils savent ou se trouve Midway ...Une deuxième vague est lancée mais ne cause que peu de dommage, la base n'a perdu que la moitié de ses 4 points de "Hull" , pas assez pour la rendre inopérable.

Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...
Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...
Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...
Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...

Une deuxième attaque est lancée sur la Force Mobile Japonaise, mais cette fois ci, il n'y a plus de zéro en couverture et surtout ce sont des Dive Bombers , accompagnés par une escorte de Wildcats, auxquelles se joignent des B17....Le Porte avions Hiryu, le Croiseur lourd Chikuma ainsi que le destroyer Isokaze n'y survivront pas...

Et comme il ne faut pas laisser refroidir un plat, une seconde attaque est envoyée sur la First Fleet japonaise. Le Porte avion léger Hosho est touché par 3 bombes et coule à pique...Et comme il ne faut pas laisser refroidir un plat, une seconde attaque est envoyée sur la First Fleet japonaise. Le Porte avion léger Hosho est touché par 3 bombes et coule à pique...Et comme il ne faut pas laisser refroidir un plat, une seconde attaque est envoyée sur la First Fleet japonaise. Le Porte avion léger Hosho est touché par 3 bombes et coule à pique...

Et comme il ne faut pas laisser refroidir un plat, une seconde attaque est envoyée sur la First Fleet japonaise. Le Porte avion léger Hosho est touché par 3 bombes et coule à pique...

Avec plus de 100 points de différence entre les deux camps, l'Amiral Yamamoto ordonne la retraite. Un porte avion principal, deux légers, un croiseur lourd et un destroyer ainsi que les avions qui leurs sont rattachés contre deux bombardiers américains, c'est une Victoire Majeure Américaine, qui surpasse même la version historique. A aucun moment les Task Force 16 et 17 n'ont été trouvées et donc inquiétées. Midway n'a pas été conquis et malgré une deuxième vague ( il n'y en a eu qu'une seule lors du raid original), la base est resté opérationnelle. Avec plus de 100 points de différence entre les deux camps, l'Amiral Yamamoto ordonne la retraite. Un porte avion principal, deux légers, un croiseur lourd et un destroyer ainsi que les avions qui leurs sont rattachés contre deux bombardiers américains, c'est une Victoire Majeure Américaine, qui surpasse même la version historique. A aucun moment les Task Force 16 et 17 n'ont été trouvées et donc inquiétées. Midway n'a pas été conquis et malgré une deuxième vague ( il n'y en a eu qu'une seule lors du raid original), la base est resté opérationnelle.

Avec plus de 100 points de différence entre les deux camps, l'Amiral Yamamoto ordonne la retraite. Un porte avion principal, deux légers, un croiseur lourd et un destroyer ainsi que les avions qui leurs sont rattachés contre deux bombardiers américains, c'est une Victoire Majeure Américaine, qui surpasse même la version historique. A aucun moment les Task Force 16 et 17 n'ont été trouvées et donc inquiétées. Midway n'a pas été conquis et malgré une deuxième vague ( il n'y en a eu qu'une seule lors du raid original), la base est resté opérationnelle.

Et un grand merci aux enfants dans la dernière ligne droite, 3 heures de plastification, découpage, démontage de vis, pose de coussinets ( sous les navires)...Et un grand merci aux enfants dans la dernière ligne droite, 3 heures de plastification, découpage, démontage de vis, pose de coussinets ( sous les navires)...Et un grand merci aux enfants dans la dernière ligne droite, 3 heures de plastification, découpage, démontage de vis, pose de coussinets ( sous les navires)...

Et un grand merci aux enfants dans la dernière ligne droite, 3 heures de plastification, découpage, démontage de vis, pose de coussinets ( sous les navires)...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog